Le processus du rotomoulage

les propriétés

Découvrir

Agriculture

Assainissement

Education & Jouet

Environnement

Industrie

Mobilier & Décoration

Santé & Sécurité

Sport & Loisirs

Transport

Urbanisme

événements

à venir


12 > 12

Octobre

Allizé Day 2017 - Plast[futur]gie

Plus d'informations

21 > 21

Novembre

MAAG Open House Rotomoulage

En savoir +

Retrouvez tous les événements nationaux et internationaux à venir

Accéder

réseau AFR

et ses acteurs


50

acteurs
 

5

pays
représentés

15

années
d'expertise

Planisphère

actualités

de la filière rotomoulage


Pour être rotomoulable, un polymère doit :    avoir une viscosité faible pour être assez fluide au cours de la mise en œuvre    être résistant à la chaleur pour éviter la dégradation lors de la transformation Les polymères thermoplastiques sont des matériaux formés par des très grosses molécules. Leur poids moléculaire est très important (entre d’environ 30 Kg/mole et plus de 1000Kg/mole). Pour cette raison leur viscosité à l’état fondu est très élevée. Pour diminuer la viscosité afin d’augmenter la fluidité du polymère, il faut augmenter la température de la mise en œuvre. Cependant nous sommes limités pour cette augmentation de température car le risque de dégradation du polymère à la température élevée est grand. En particulier quand le temps de cycle du procédé est élevé. C’est le cas du rotomoulage. En conséquence nous sommes devant deux exigences contradictoires. D’une part, nous devons augmenter la température pour augmenter la fluidité du polymère et d’autre part nous ne devons pas augmenter trop la température pour éviter sa dégradation. Du fait de cette contradiction, le rotomoulage de la majorité des polymères (masse moléculaire élevée et résistance thermique faible) est difficile.   Les thermoplastiques sont classés en deux grandes catégories : Les polymères amorphes Pour ces polymères la température du rotomoulage doit être beaucoup plus grande que la température de transition vitreuse (Tg). A cette température, la viscosité doit être inférieure à 2000 Pa.s et le polymère doit être résistant à la chaleur pour ne pas se dégrader. Exemple : le PMMA (polymérisé en suspension) est rotomoulable tandis que le PMMA coulé avec une masse molaire très élevée (1 000 kg/mol) n’est pas rotomoulable car on n’atteint pas l’état liquide permettant la transformation du matériau. Les polymères semi-cristallins Pour ces polymères la température du rotomoulage doit être supérieure au point de fusion de la phase cristalline (TF). Les polymères semi-cristallins sont rotomoulables si :    Leur point de fusion est faible    Leur poids moléculaire (leur viscosité à l’état fondu) n’est pas trop élevé    Leur stabilité thermique (résistance à la dégradation) est suffisante. Le polyéthylène possède un point de fusion faible (120-130°C). Il est résistance à la chaleur. Les polyéthylènes basse, moyenne et haute densité même avec un poids moléculaire relativement élevé, sont rotomoulables. En revanche, PE UAMW n’est pas rotomoulable ; car son poids moléculaire est trop important. Le PTFE et PEEK aussi ont un poids moléculaire très élevée. De plus, leur point de fusion est important. Ils ne sont pas donc facilement rotomoulable.   Source : ENSAM

L’Ogo est une nouveauté pour le transport personnel de ceux qui sont bloqués dans un fauteuil roulant. Ce produit de Nouvelle-Zélande a été développé comme un système de commande mains libres intuitif, pour la liberté de mouvement et un maximum d’indépendance.

Le salon de la Plasturgie en France vous ouvre ses portes pour une 30ème édition très prometteuse ! Tenez-vous prêt ! Du 13 au 16 juin à Lyon Eurexpo, retrouvez les acteurs de la filière rotomoulage sur le stand de l'AFR (M6/N1).

services

réservés à nos membres


  Les membres de l’AFR collaborent pour innover et trouver de nouvelles solutions techniques et de nouvelles opportunités. Rejoindre le réseau AFR vous ouvre à l’échange et au partage.

  Ne manquez plus les moments forts de la filière et faites avancer votre entreprise pour lui offrir de nouvelles perspectives de développement.

  Avec un service de veille technique et économique hebdomadaire et un accès aux dernières publications en ligne depuis votre espace abonné, votre connaissance de la technique et des opportunités de marché sont renforcées.