Le processus du rotomoulage

les propriétés

Découvrir

Agriculture

Assainissement

Education & Jouet

Environnement

Industrie

Mobilier & Décoration

Santé & Sécurité

Sport & Loisirs

Transport

Urbanisme

événements

à venir


16 > 18

Septembre

ARMO International Conference

En savoir +

Retrouvez tous les événements nationaux et internationaux à venir

Accéder

réseau AFR

et ses acteurs


50

acteurs
 

5

pays
représentés

15

années
d'expertise

Planisphère

actualités

de la filière rotomoulage


  A l’issue de son Assemblée Générale Annuelle, qui s’est tenue le 3 Juillet 2018 à Saint-Nazaire (France) le Conseil d’Administration de l’AFR a élu les membres de son nouveau Bureau, désormais présidé par Frédéric JENNEQUIN (Société CTJ – 59 GONDECOURT) succédant ainsi à Philippe GOREAUD (PROMENS).   Frédéric JENNEQUIN a intégré en 1997 la société familiale créée en 1991 par son père, Jean-Pierre JENNEQUIN.  L’entreprise est alors spécialisée en chaudronnerie acier et inox et a pour objectif de toujours innover en repoussant les limites de son savoir-faire.  Pour ce faire, Frédéric JENNEQUIN met rapidement en place un Bureau d’Etudes en CAO & DAO afin de se positionner dans la réalisation d’outillages destinés au process du rotomoulage.  C’est le début d’une nouvelle aventure industrielle qui se confirme avec succès : en 2007, il est nommé Gérant de l’entreprise et décide qu’elle se consacrera désormais aux outillages dédiés au rotomoulage, développant parallèlement un réseau d’affaires reconnu avec de nombreuses sociétés de dimensions régionales, nationales et internationales. Ce choix stratégique repose, notamment, sur une conviction : pour lui, les possibilités de développement du rotomoulage sont vastes et ouvertes en termes de process, de matériaux, de produits innovants et de design.  Cette conviction, il souhaite aussi la partager et particulièrement par l’intermédiaire de la formation des jeunes : phase essentielle pour capitaliser, développer le savoir-faire technique et favoriser une reconnaissance légitime du process du rotomoulage à tous les stades de sa chaine de valeur.  Tout ceci le conduit logiquement à considérer que le rotomoulage doit être encore plus proche des structures liées à la recherche et à l’innovation et entend le « faire savoir » en termes d’information et de communication.   Frédéric JENNEQUIN est entouré d’une équipe d’Administrateurs qui partage ses convictions et qui représente aussi tous les maillons de la chaine de valeur du rotomoulage (matières, moules, machines, process, innovation, recherche développement, formation.) :  ·       Jean-Philippe ADMONT                                 ·       Thierry CONVERT                    ·       Philippe GOREAUD                 ·       Walter JACONELLI                               ·       Antoine MACHADO                            ·       Jean -Noël MARTIAL                           ·       Hélène OLIVO                          ·       Emmanuel ROSSI       ·       Abbas TCHARKHTCHI             ·       Erik THILLOY                                       ·       Philippe VIGOUROUX   A propos de l’AFR :   L’AFR a été créée en 2001 à Lyon (France) et rassemble : rotomouleurs, fournisseurs de machines, de moules, de matières premières, de périphériques, des bureaux d’ingénierie et de conception, des centres de formation et d'expertise.   Elle a notamment pour objet de promouvoir la notoriété du procédé de rotomoulage ainsi que la reconnaissance et la mise en valeur de nouvelles parts de marché au niveau francophone.   L’AFR fait partie de l’Alliance mondiale : ARMO.   www.rotomoulage.org   Contact Média : Anne de LANSALUT Déléguée Générale a.delansalut@rotomoulage.org              

En 1945, Bruno Munari s’amusait à imaginer pour l’éditeur Zanotta la Chaise pour visites courtes, produite à seulement neuf exemplaires. Une pièce culte. Milan, Salon du meuble 2018 : la Plus Design Gallery dévoile à l’occasion de la semaine infernale du design-pour-tous-sur-instagram un programme insolite intitulé U-Joints Equation of Universal Lifestyle, auquel participe le gratin de l’euro-design d’auteur dont Pierre Charpin, Martino Gamper, Aldo Bakker et même Enzo Mari. On y découvre, entre autres oukases sinon prototypaux, tout du moins conceptuels, la chaise Delete Yourself imaginée par l’artiste-architecte Didier Faustino, inscrite dans le décor intégral du XYZ Lounge, nouveau restaurant que la Fondation Liedts-Meesen ouvrira à Gand le 31 mai. Deux versions : dossier rond et dossier en angle droit. Une seule couleur : gris éléphant. On imagine Babar assis dessus. Quant à l’assise, justement, on hésite entre le pilori, le supplice du pal et, après les bras en croix, les jambes en crucifix. Munari, toujours lui, pensa en son temps à une chaise « pour les restaurants bondés ». Faustino invente donc la chaise efface-toi-toi-même. Non commercialisé, cet exercice surréalistico-nihiliste, concède à la galerie milanaise sus-citée une série très limitée à huit exemplaires.   Source de l'article : https://www.lequotidiendelart.com/articles/12355-retrecissement-progressif-de-la-zone-de-confort.html

Rotoplas est le rendez-vous triennal incontournable pour le monde du Rotomoulage. Avec 1067 participants dont 60 % de rotomouleurs, majoritairement des Amériques  mais aussi de Chine, Indes, d’Asie et quelques européens dont deux rotomouleurs Français … Ce fut quantitativement un millésime.  La conférence s’est tenue en 3 temps : visite de Rotomouleurs, conférences, exposition des produits/solutions fournisseurs.  Un retour en image sur l'événement {youtube}M7u33AiseiU|1280|720|0{/youtube} Visite de Rotomouleurs L’industrie du Rotomoulage se porte très bien aux USA. Les sociétés investissent massivement. Le proverbe : « Il n’y a pas de grandes entreprises sans de grandes industries » se justifie à nouveau et force est de reconnaitre que l’association américaine ARM trouve beaucoup d’échos à ses initiatives.En introduction de la conférence nous avons pu visiter  deux rotomouleurs américains. Notre tendance naturelle est de penser que les autres sont à notre image, mais c’est la curiosité et les différences qui nous font progresser. Nous avons été accueillis de façon cordiale, mais encadrés par un accord de confidentialité, ce qui est surprenant car l’avantage concurrentiel en Rotomoulage ne se situe plus à ce niveau depuis longtemps.   Ce qu’il faut retenir de ces visites :    La taille des entreprises : entre 16 et 19 000 M² ; 125 – 230 personnes     Des parcs machines conséquents : entre dix et vingt    Nos collègues US (à l’identique des Canadiens) font face, comme beaucoup d’entre nous à de grandes difficultés de recrutement (et de fidélisation) au niveau des opérateurs, ce qui explique l’actuelle organisation des équipes de production en 5/24 voire 2/4 avec une efficacité ‘soutenue’…     L’association de technologies ‘cousines’ Rotomoulage et soufflage permettant d’ajuster les coûts, ce qui débouche sur l’idée que les entreprises sont d’abord connectés à des besoins marchés et que la technologie n’est qu’un outil pour les satisfaire ….    A  contrario l’automatisation/robotisation apparaissaient peu développées…    L’organisation des flux de production est centrale et semble plus performante que chez beaucoup d’entre nous.    L’alimentation matière est centralisée au maximum (panel couleur plus restreint…).    Beaucoup de dry blending.    Le personnel est fortement impliqué dans la communication de l’entreprise.    Le contrôle qualité est renforcé aux pieds des machines, sans cependant se substituer au service qualité…    Tracking unitaire des pièces en cours de production et stockage. Le tout associé à des ERP efficaces.    Esprit de compétition entre les équipes de production (la performance de chaque équipe /machine s’affiche en continue sur d’immenses panneaux lumineux)    Utilisation importante du Mold in Graphic    Enfin une vision (‘we build trust’), des valeurs d’entreprise  et une stratégie plutôt affirmées s’appuyant sur l’innovation.    Au niveau des matières, le PE reste Roi. Le moussage PU présent et bien maitrisé. Plus surprenant le rotomoulage du PVC qui semble être plus présent aux US qu’en Europe ce dont nous pourrions nous inspirer car les applications se développent. Les Conférences sur les techniques de rotomoulage  Si nous n’avons pas eu de communication révolutionnaire sur de nouvelles technologies, processus, le lieu fut néanmoins propice aux échanges (réseautage) et à percevoir quelques tendances significatives. Ainsi il est fort intéressant de comprendre comment le rotomoulage va évoluer en Chine, qui voit cette industrie ‘exploser’ avec près de 1800 unités. De façon similaire en Inde.   Curieusement il n’y avait pas de thématique centrale… Quelques interventions plus commerciales qu’éducatives, d’autres déjà vues comme : "Apporter de valeur ajoutée avec le Design"   ou  "l’Evolution du prix des matières premières". Cependant quelques présentations bien structurées sur la qualité avec "l’amélioration des performances produits au travers de la qualité" (Nova, C.Belhumeur), "la mesure du fluage" (creep measuring de Nova) voire ‘ "l’optimisation du process control" permettaient de réactualiser (ou réveiller) quelques connaissances...   Ces sujets sont connus de tous, même si pour certains, leurs mises en œuvre restent souvent, que partielle. Force est de reconnaitre, que nous disposons tous des informations et méthodes pour réaliser des produits de qualité, de façon compétitive. Le succès dépend plus de la rigueur d’exécution, que du manque de connaissances.   Ce qui fut le plus interpellant de la visite à Rotoplas, résidait dans deux présentations qui nous rapprochent du Rotomoulage 4.0 :    " L’optimisation par la simulation des modes opératoires (Dr. Joe Butterfield, Dr.  Chris Tierney de la Queen’s University de Belfast). Autrement dit, comment avec un support logiciel (Delmia software par exemple) on peut simuler l’optimisation et la formalisation des différentes séquences de réalisation d’un produit. On simule les processus de l’usine numérique. En s’appuyant sur des étapes spécifiques, le logiciel permet également aussi d’entrainer l’opérateur à enchaînement des différentes phases.    L’autre porte sur le constat de la difficulté à recruter des opérateurs et de les fidéliser avec des impacts significatifs sur la qualité, les accidents, les coûts de formations, la flexibilité et la performance en général…Comment l’automation, la robotisation avec une gestion des flux repensée peut/doit contribuer à cet enjeux, qui constitue une composante majeure du développement/futur de nos entreprises. Comment les entreprises de Rotomoulage doivent embaucher et créer de nouveaux savoir-faire comme des techniciens en automatisme ? Encore faut-il ne pas confondre ce que sont les  Facteurs Clés de Succès et les Compétences Clés…   Les composantes humaines et la fiabilité des processus au travers de l’automation restent un défi à la performance de nos entreprises et ce sera un facteur différenciant majeur dans un futur très proche. On ne peut éviter d’être copié sur ses produits, mais ce qui est plus difficile c’est d’être copié sur l’excellence opérationnelle car c’est une question de vision, de stratégie, de détermination et de rigueur. Ceci heureusement, est une qualité non brevetable…    Les récompenses pour des pièces rotomoulées  En marge des conférences ont été décernés des prix pour conceptions et  réalisations de pièces rotomoulées exceptionnelles .Ainsi furent récompensées :     The Intimidator par CENTRO un véhicule utilitaire composé de 11 pièces Rotomoulées. Le challenge étant d’assembler avec précision des pièces en métal, thermoformées et rotomoulées sans rupture de surface.     Master Spas Inc. à été récompensée pour avoir réalisé un des premiers jacuzzis rotomoulé d’un seul tenant.     Dutchland Plastics a été récompensée pour la réalisation de nombreuses pièces (différents coloris) constituant ce générateur électrique mobile.  Retrouvez l'ensemble des supports des conférences dans l'espace adhérent L’AFR dispose d'un espace d'échanges de fichiers en ligne permettant à chacun de ses membres d'accéder simplement aux informations recuellis. Découvrir les services de l'AFR Accéder à l'espace adhérent Source : Philippe Goreaud - Président de l'AFR

services

réservés à nos membres


  Les membres de l’AFR collaborent pour innover et trouver de nouvelles solutions techniques et de nouvelles opportunités. Rejoindre le réseau AFR vous ouvre à l’échange et au partage.

  Ne manquez plus les moments forts de la filière et faites avancer votre entreprise pour lui offrir de nouvelles perspectives de développement.

  Avec un service de veille technique et économique hebdomadaire et un accès aux dernières publications en ligne depuis votre espace abonné, votre connaissance de la technique et des opportunités de marché sont renforcées.